Cameroun

Africapolis, 2010, l’urbanisation en Afrique centrale et orientale, fiche Pays Cameroun, 54p.

Présentation officielle du recensement 2005 du Cameroun (publié en 2010).

Agence Coopération et Aménagement., 1984, Les Villes Secondaires en Afrique, leur rôle et leurs fonctions dans le développement national et régional, Le Cameroun, Paris (pour la C.E.E), 2 rapports de synthèse et 12 annexes de cas nationaux.

ADOLEHOUME A., DIAZ OLVERA L., PLATt D., POCHET P., SAHABANA M., 2005, « Pauvreté et mobilité urbaine à Conakry et à Douala », Transport en Afrique – Mobilité urbaine, Note Technique du SSATP, 39, 4 p.

AMBROSE-OJI B., BROCKLESBY M.-A. – 1997 – « Ni ferme ni forêt… Moyens d’existence en zone forestière – Le rôle de l’agriculture itinérante au Mont Cameroun », Réseau foresterie pour le développement rural, Document du réseau 21d, Overseas Development Institute, Royaume Uni, 27 p.

AMOUGOU MBARGA A. B., 2010, « Le phénomène des motos-taxis dans la ville de Douala : crise de l’État, identité et régulation sociale : une approche par les Cultural Studies », Anthropologie et Sociétés, vol. 34, n° 1, 2010, p. 55-73

ARDENER E. – 1996 – Kingdom on Mount Cameroon, Studies in the history of the Cameroon coast, 1500-1970, Cameroon Studies, Vol. 1, USA, Berghahn Books, 380 p.

ATANGANA P.R. – 2010 – Les biocarburants au Cameroun : une approche par la méthode Analyse Cycle de Vie, CERDI

AWUNG W. J. – 1998 – « Underlying causes of deforestation and forest degradation in Cameroon », Findings of the studies, Regional Workshop of the NGO/IPO-led Underlying Causes Initiative, Accra, Ghana.

BARBIER J-C., 1977, Les sociétés bamilékés de l’ouest du Cameroun : étude régionale à partir d’un cas particulier, In A propos de l’opération Yabassi-Bafang (Cameroun), Yaoundé : ONAREST, ISH, 1977, p. 3-30. (Travaux et Documents de l’ISH ; 4)

BARBIER J.-C., CHAMPAUD J. et GENDREAU F., 1983, Migrations et développement : la région du Moungo au Cameroun, Paris : ORSTOM, 1983, 372 p. (Travaux et Documents de l’ORSTOM ; 170).

BARBIER J-C, COURADE G, GUBRY P., 1981, « L’exode rural au Cameroun », Cahiers O.R.S.T.O.M., série Sciences Humaines, vol. XVIII, no 1, 1981-1982, pp.107-147

BOUMA D.E.E., 2002, « Transport pluriel et productivité : cas de la ville de Douala au Cameroun », in Godard X. Fatonzoun I. (eds), Urban mobility for all – La mobilité urbaine pour tous, Sweets and Zeitlinger, Lisse.  pp 297-301

CANIAUX D., 1985, Formation d’une culture urbaine spécifique en Afrique noire : les quartiers périphériques de Douala, Thèse, Institut d’études politiques : Bordeaux

CHAMPAUD J., 1983, Villes et campagnes du Cameroun de l’Ouest, Paris : Orstom (Mémoire 98), 508 p.

CHILVER E. M. et ROSCHENTHALER U. (dir.) – 2001 – Cameroon’s Tycoon. Max Esser’s expedition and its consequences, Cameroon studies Vol.3, New York – Oxford, Berghahn Books, 204 p.

Cities Alliance, UrbanPlan, 2009, Stratégie de Développement de la Ville de Douala et de Son Aire Métropolitaine, 159p.

COURADE G.  (dir), 1994, Le  village camerounais à l’heure de l’ajustement, Paris, Karthala, 410 p. (Economie et Développement)

COTTEN A.M. et MARGUERAT Y., 1977, « Deux réseaux urbains africains, Cameroun et Côte d’Ivoire : les villes et leurs fonctions », Cahiers d’Outre-Mer, n°120, pp.348-382.

COTTEN A.M. et MARGUERAT Y., 1976, « Deux réseaux urbains africains, Cameroun et Côte d’Ivoire : la mise en place des réseaux urbains », Cahiers d’Outre-Mer, n°116, pp.348-385.

DIAZ OLVERA L., PLAT D., POCHET P. et SAHABANA M., 2010, « Quand tout ne tient qu’à un pont ! Réfection d’ouvrage et dysfonctionnements urbains à Douala », Belgeo [En ligne], 1-2 | 2010, mis en ligne le 05 février 2012.

DIAZ OLVERA L., PLAT D., POCHET P., 2008, « Le rôle du transport dans l’accès à la santé à Conakry et Douala». ASRDLF, CRDT. Territoires et action publique territoriale : nouvelles ressources pour le développement régional – 45e colloque de l’ASRDLF, 25, 26 et 27 août 2008, Rimouski (UQAR), Rimouski : Canada

DONGMO J-L., 1978, Les bassins migratoires de deux métropoles camerounaises, Douala et Yaoundé : étude comparative, rapport n.p., 10p.

DONGMO J-L., 1981, Le dynamisme bamiléké Cameroun. La maîtrise de l’espace agraire ; La maîtrise de espace urbain,  Yaoundé Centre édition et de production pour enseignement et la recherche, 294 p.

ELONG J-G., 2003, « Les plantations villageoises de palmier à huile de la Socapalm dans le bas-Moungo (Cameroun) : un projet mal intégré aux préoccupations des paysans », Les Cahiers d’Outre-Mer, 224 | Octobre-Décembre 2003

ELOUNDOU-ENYEGUE P.M., 1994, « La recomposition des solidarités villes/campagnes avec la crise : rétrécissement du cercle de réciprocité », in Courade G.,  Le village camerounais à l’heure de l’ajustement, Karthala. 221-235

ESSOBMADJE P., 1985, Étude géographique de la partie septentrionale du pays Mbo (Rep. du Cameroun), thèse sous la dir. de Guy Lasserre, Université Bordeaux 3

ESSOMBE EDIMO NYA BONABEBE J.R., 2008, Spatialité et développement économique à Douala : entre le hasard et la nécessité, L’Harmattan, 206 p.

FODOUOP K., 2003, Citadins et développement des campagnes au Cameroun, L’Harmattan, 230 p.

FODOUOP K., 2003, « Développement rural dans la province du centre au Cameroun », Cahiers d’Outre Mer, 221 | Janvier-Mars 2003 : Gestion partagée et développement communautaire en Afrique Noire

FONGANG FOUEPE G.H., 2008, Les mutations du secteur agricole bamiléké (Cameroun) étudiées à travers ses acteurs : une analyse à partir des localités de Fokoué et de Galim, thèse sous la direction de Jean Vincent, AgroParisTech, 415p.

FOTSING J-L., 1988, « Problèmes fonciers et élevage bovin en pays bamiléké: exemple du nord de Bafou (Ouest Cameroun) », Les cahiers de recherche-développement, CIRAD, n°20, pp.43-52

GUBRY P., LALEMNN S.B., NGWE E., TCHEGHO J.M., TIMNOU J.P., VERON J., MBEDE J. (préf.), 1996, Le retour au village : une solution à la crise économique au Cameroun ?, Paris : L’Harmattan, 206 p.

GUETAT-BERNARD H., 2003, « Réseaux et territoires de femmes. Une étude en pays Bamiléké au Cameroun », in BART François, LENOBLE-BART Annie (dir.), Afrique des réseaux et mondialisation, Karthala

GUETAT-BERNARD H., 2006, « Temps et espaces de travail: des assignations et des bousculements des places des hommes et des femmes, chez les Bamiléké du Cameroun », in Anne-Marie Granié, Hélène Guétat-Bernard, Empreinte et inventivité des femmes dans le développement rural, PUM, Toulouse

GUILLERMOU Y., 2003, « Initiatives locales, stratégies sociales et nouvelles configurations politiques dans l’ouest Cameroun », Journal des anthropologues [En ligne], 92-93 | 2003, mis en ligne le 22 février 2009

HATCHEU E., 2003, L’approvisionnement et la distribution alimentaires à Douala (Cameroun) : marchés, filières, commerçants et réseaux, thèse sous la direction du Professeur G. Courade, Univ. Paris 1, 455p.

HATCHEU E.T., 2006, Marchés et marchands de vivre à Douala, L’Harmattan, 189 p

JANIN P., 1995, L’immuable, le changeant et l’imprévu : les économies de plantation bamiléké et béti du Cameroun confrontées aux chocs extérieurs. Paris : ORSTOM, 1995, 374 + 306 p. multigr. Th. Géogr., Université de Paris IV. 1995/05.

JEANRENAUD S. – 1991 – A study of forest use, agricultural practices and perceptions of the rainforest, Etinde rainforest, report submitted to the Overseas Development Administration (ODA), Yaounde, Cameroon, 98 p.

JEMBA C. E., 2012, Les transports urbains en Afrique. L’exemple de Douala au Cameroun. L’Harmattan, 461 p.

KAYO-SIKOMBE A., 2005, Politiques foncières dans les villes à chefferies multiples de l’Ouest Cameroun, Bafoussam et Mbouda, In Patrick Quantin, Frédérique Channac, Fred Eboko, Mamoudou Gazibo, Collectif, « Gouverner les sociétés africaines : acteurs et institutions – Acteurs et institutions », Paris : Editions Khartala, l’Afrique politique, 336 p.

KEMAJOU J., M., 2004, L’environnement urbain au Cameroun : Le diagnostic sur la gestion des déchets à Douala et les perspectives de recyclage, Thèse, université Aix Marseille 1

KEUTCHEU J., 2010, « La formation d’un espace public camerounais à l’épreuve de la construction des réseaux routiers de communication », Afrique et Développement, Vol. XXXV, No. 3, 2010, pp. 179 – 205

LEMOIGNE N., 2010, Mémoire des hommes, mémoire des sols. Etude ethno-pédologique des usages paysans du Mont Cameroun, thèse soutenue à l’Université de Bordeaux 3, sous la direction de S. Pomel, 431p.

MAINET G., 1989, « Douala : flux ethniques, création urbaine et dynamisme régional », Antheaume B. (dir.), Blanc-Pamard C. (ed.), Chaléard J.L. (ed.), Dubresson A. (ed.), Lassailly-Jacob V. (ed.), Marchal J-Y. (ed.), Pillet-Schwartz A.M. (ed.), Pourtier R. (ed.), Raison J-P. (ed.), Sevin O. (ed.), Pinton F. (coord.). Tropiques : lieux et liens : florilège offert à Paul Pelissier et Gilles Sautter, Paris : ORSTOM, 1989, p. 335-340. (Didactiques)

MAINET G., 1986,  Douala, croissance et servitude, Paris, l’Harmattan, 616p.

MAINET G., 1985, “Le rôle de la femme dans l’économie urbaine à Douala. Exemples du quartier d’Akwa et de la « zone Nylon », Jean-Claude BARBIER, Femmes du Cameroun, mères pacifiques, femmes rebelles, ORSTOM-Karthala

MARGUERAT Y., 1973, Atlas du Cameroun. Planche XVII : les villes et leurs fonctions, Yaoundé : ORSTOM, 1973, 130 p.

MARGUERAT Y., Migrations vers les villes et polarisation régionale. L’exemple du Cameroun

MAURICE V., 1984, « Urbanisation et développement au Cameroun », Tiers-Monde, 1984, tome 25 n°98. pp. 427-436

MBAHA J.P., 2006, Mutations socio-économiques et recompositions territoriales dans un espace géographique à l’ombre de Douala : le Bas-Wouri (Cameroun), thèse sous la direction de Serge Morin, Université Bordeaux III,  328 p.

MOBY-ETIA P., 1976, Les pays du Bas-Mungo – Bas-Wouri : Etude géographique de la vie rurale et des relations avec Douala, Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, UFR de Géographie, sous la dir. de Monsieur le Professeur G. Sautter, 271p.

MOULENDE FOUDA T., 2003, Les mécanismes de financement en milieu rural camerounais : une analyse des déterminants à la demande de services financiers des ménages, Thèse en Sciences Economiques, Université de Versailles : Saint-Quentin-en-Yvelines, IRD, 378 p.

MOUPOU M., 2009, Dynamique des territoires et gestion des ressources sur les marges orientales des Hautes Terres de l’Ouest Cameroun, HDR, Université Bordeaux 3, 254 p.

MOUPOU M. et AKEI MBANGA L., 2008, « Désengagement de l’État et réponses paysannes au Cameroun », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 241-242 | Janvier-Juin 2008, mis en ligne le : 01 janvier 2011

MOUPOU M., 2010, « Fronts pionniers et structuration de l’espace dans le Cameroun méridional: de nouveaux territoires en mutation rapide », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 249 | Janvier-Mars 2010, mis en ligne le 01 janvier 2013

Mpakam Hernanie Grelle, Kamgang Kabeyne, B.V., Kouam Kenmogne, G.-R., Tamo Tatietse et Georges E. Ekodeck, 2006, « L’acces a l’eau potable et a l’assainissement dans les villes des pays en developpement : cas de Bafoussam (Cameroun) », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Volume 7 Numéro 2 | septembre 2006

NDJAMBOU L.E., 2005,  « La dynamique de l’arrière-pays international des ports camerounais : l’impact du projet pétrolier de Doba sur le port de Kribi », L’Espace géographique 2/2005 (tome 34), p. 134-145

PAUPERT M., 2011, Les Motivations du paysage. Le vide et le plein. Perception paysagère et compétition ethnique dans l’ouest Cameroun, thèse Université Michel de Montaigne – Bordeaux III (04/07/2011), Serge Morin, Laurent Couderchet (Dir.)

PEKA J., 1979, L’agriculture de plantation au Cameroun : l’exemple de l’O.C.B. de la région du Moungo, mémoire de Maîtrise, Université de Yaoundé, n.p., 86p.

SAHABANA M., 2006, Les motos-taxis à Douala et leur perception par les pouvoirs publics : entre tolérance d’un secteur pourvoyeur d’emplois et de transport et volonté d’éradiquer une activité incontrôlable, Secondes rencontres internationales CIDEGEF/Ville management “Evolutions institutionnelles et gouvernance dans le système de transports en Afrique Sub-Saharienne”, Douala, 20-24 Nov., 15 p.

SCHMIDT-SOLTAU K. – 2003 – Rural livelihood and social infrastructure around Mount Cameroon, Background information for the Mount Cameroon socio-economic geographical information system (MC-SE-GIS), Maps and GIS elaborated by PSC GmbH, Karl Tiller, Mount Cameroon Project, Limbe Botanic Garden Library, Cameroon, 52 p.

SITRASS, 2004, Poverty and urban mobility in Douala, Final Report, SSATP Report No 09/04/Dla, Washingtion, D.C., World Bank, 143 p.

TCHAMGME NJENDE D., 1979, Nkongsamba : étude de géographie urbaine, Université de Bordeaux 3, 373 p.

TCHAWE H. E., 2000, « Les commerçants et les transporteurs dans l’approvisionnement vivrier et la distribution alimentaire à Douala (Cameroun) », Bulletin de l’APAD, n°19. 14 p.

TCHOUKOUE P.-S., 1979, Le village et la ville. Pour une approche sociologique des rapports existant entre le citadin et son village d’origine. L’exemple de la zone Nylon à Douala, mémoire, n.p., 25p.

TCHUIKOUA L-B., 2011, Gestion des déchets solides ménagers à Douala au Cameroun : opportunité ou menace pour l’environnement et la population ?, Editions universitaires européennes, 436p.

TEMPLE L., DURY S., 2003, Instabilité du prix des vivriers et sécurité alimentaire urbaine au Cameroun, Cirad, série Urbanisation, alimentation et filières vivrières, n°6, 21p.

YEMMAFOUO A., 2006, « Morcellement et concentration foncière: des réalités complexes en pays Bamiléké. L’exemple du département des Bamboutos (Cameroun) », Colloque international “Les frontières de la question foncière – At the frontier of land issues”, Montpellier, 2006

YOUANA J., KOGNI, TAZO E et NAPI R., 1981, Foumban : situation foncière et paysages urbains. Une étude de géographie urbaine. Université de Yaoundé, n.p., 58p.