Accès aux services urbains

BOUSQUET A., 2006, L’accès à l’eau des citadins pauvres : entre régulations marchandes et régulations communautaires (Kenya, Tanzanie, Zambie), thèse sous la direction de Professeur Sylvy Jaglin, Université de Nantes, Laboratoire LATTS-ENPC, Université Panthéon-Sorbonne – Paris I

DIAZ OLVERA L., PLAT D., POCHET P., SAHABANA M., 2012, « Motorbike taxis in the « transport crisis » of West and Central African cities », EchoGéo, 20 | 2012

JAGLIN S., 2001, « L’eau potable dans les villes en développement : les modèles marchands face à la pauvreté », Tiers-Monde, n°166, P. 275-303

STREN R., WHITE R., 1993, Villes africaines en crise. Gérer la croissance urbaine au sud du Sahara, Paris, l’Harmattan

Rwanda

BART F., 2002, « Montagnes d’Afrique tropicale : espaces sous tension ? » in Bart F. (coord.), Bonvallot J. (coord.), Pourtier R. (coord.), « Regards sur l’Afrique », Historiens et Géographes, 379, Conférence Régionale de l’UGI, 2002/08, Durban, p. 153-162.

BONNEFOND P., 1984, Alimentation et cultures vivrières au Rwanda, Paris : MRE CODEV, 16 p. multigr.

CAMBREZY L.,  1981, « Conquête des marais au Rwanda et dynamique de population », Etudes rurales, n° 83 juillet-septembre

CHARLERY de la MASSELIERE B, 1994, « Versants du Rwanda: la gestion de l’incertitude », Les Cahiers d’Outre-Mer, 47 (185) janv.-mars: pp. 7-22

CHARLERY de la MASSELIERE B., 1993, « Du « versant-terroir » aux territoires fragmentés : organisation, dynamique et crise de l’espace agraire au Rwanda », Cahiers des Sciences Humaines,  29 (4), p. 661-694

CHARLERY de la MASSELIERE B, 1992, « Le resserrement de l’espace agraire au Rwanda », Etudes Rurales, n° 125-126: 99-115

CHARLERY de la MASSELIERE B, 1989, « Les exploitations agricoles dans le nord-ouest du Rwanda, l’organisation territoriale », in Tropiques, Lieux et liens Ed. de L’ORSTOM, pp. 149-160

CHARLERY DE LA MASSELIERE B., BART F., BARBARY O., 1986, « La répartition régionale des cultures vivrières au Rwanda : analyse statistique », Cahiers des Sciences Humaines, 22 (3/4), p. 453-477

CHRETIEN J.P., 1983, Histoire rurale de l’Afrique des Grands Lacs, Ed. AFERA / Karthala. 285 p.

GOUROU P., 1953, La densité de la population au Ruanda-Urundi, Bruxelles, Institut Royal Colonial belge, Section des sciences naturelles et médicales, Mémoires Tome XXI, fasc. 6, 240 p.

IMBS F., 2002, « Où vivent les Rwandais aujourd’hui ? Ruptures, remodelages et continuités dans la répartition du peuplement depuis 1994 », in Bart F., Bonvallot J., Pourtier R. (coord.). « Regards sur l’Afrique », Historiens et Géographes, 379, Conférence Régionale de l’UGI, 2002/08, Durban, p. 181-192

ISAKSSON A.-S., 2011, Manipulating the rural landscape: Villagisation and income generation in Rwanda, University of Gothenburg, Working Papers in Economics n° 510, 28 p.

KONDYLIS F., 2007, “Agricultural Households and Conflict Displacement: Evidence from a Policy Intervention in Rwanda”, Economic Development and Cultural Change

LAURE J., DUKUZUMUREMYI C., PEPIN M., TRINCAZ P. (collab.), 1986, « Des vivres ou du thé ? L’alimentation et les conditions de vie de familles rwandaises : dépouillement de l’enquête menée à Nyabishongo, commune de Kanama, en 1980 et 1981, plus quelques résultats de l’enquête faite à Kigali en avril 1979 », Paris : ORSTOM, 339 p. (Travaux et Documents de l’ORSTOM ; 198)

MANIRAKIZA V., 2011, Processus d’urbanisation de la ville de Kigali Rwanda : relation entre la dynamique spatial et démographique, communication pour la Chaire Quételet, “Urbanisation, migrations internes et comportements démographiques”, 17 p.

MANIRAKIZA V., 2012, Urbanization Issue in the Era of Globalization: Perspectives for Urban Planning in Kigali, Fourth Annual conference proceedings, Social Studies for Community Cohesion and Sustainable Development, Del/P/H/E-Education for Community Cohesion, 30/05-01/06, Kigali

MAY J., 1996, « Pression démographique et politiques de population au Rwanda, 1962-1984 », Population & Sociétés, n°319. 4p.

MICHELON B. 2008, « Kigali : Une urbanisation entre modernisation et réconciliation », Urbanisme, 363, pp.33-38

MICHELON B., « L’urbanisation de Kigali : la (re)construction d’une capitale mondiale après le génocide« , communication à International Research Conference, Tutsi Genocide and reconstruction of Knowledge, 22-25 juillet 2008, Kigali

PABANEL, J.-P., 1995, « Bilan de la deuxième République rwandaise. Du modèle de développement à la violence générale », Politique Africaine, n°57 pp. 112-123

PEROUSE de MONTCLOS M-A., Kigali après la guerre : la question foncière et l’accès au logement, Paris : CEPED, 2000, 41 p. (Les Dossiers du CEPED ; 57)

TAKEUCHI S., MARARA J., 2011, “Features of lands conflicts in post civil war Rwanda”, African Study Monographs, Suppl.42, pp. 119-138

TAKEUCHI S., MARARA J., 2009,  Conflict and Land Tenure in Rwanda, JICA-RI Working papers n°1, 30 p.

THIBON C., 1991, « Croissance et régimes démographiques anciens (Burundi, Rwanda et leurs marges 1800/1950). In : Département d’Histoire de l’Université du Burundi », Histoire sociale de l’Afrique de l’Est (XIX°-XX° siècle). Karthala. pp. 207-229

UWIZEYIMANA L., 2007, « Rôle politique de la caféiculture au Rwanda », Etudes rurales2007/2 n° 180, p. 171-186

 

Ghana

ABUDULAI S., 2000, « Dynamiques et enjeux fonciers en périphérie de Tamale (Ghana). Entre terres du trône et bornage », in Lavigne Delvigne P. et alii, Gérer le foncier rural en Afrique de l’Ouest : dynamiques foncières et interventions publiques, Karthala

ACHEAMPONG, OWUSU F., 2004, The impact of intermediate means of transports (IMTs) on agricultural production and marketing in coastal Ghana: evidence from a pilot IMT action research project, Masters thesis, Durham University. 204 p.

AMANOR K. S., 2005, « Jeunes, migrants et marchandisation de l’agriculture au Ghana », Afrique contemporaine, n°214, pp 85-101

BERTRAND M., 2011, « Quand femme rime avec local : logique de promotion ou nouveau confinement dans les villes africaines ? », Justice Spatiale, 3, 21 p

BERTRAND M., 2010, « De l’accès au logement à la relation domicile-travail : enjeux sociaux et spatiaux des mobilités dans la région du grand Accra (Ghana) », Revue Tiers Monde, 2010/1 n° 201, p. 87-106.

BERTRAND M. (dir.), 2010, « Mobilité, pauvretés : les villes interrogées », Revue Tiers Monde, 201, 244 p.

BERTRAND M., 2008, « Centres émetteurs, contextes récepteurs et segments locaux de l’étalement urbain dans les métropoles ouest-africaines : le cas du Grand Accra (Ghana) », in Zaninetti J.M. (dir.), Maret I. (dir.), Etalement urbain et ville fragmentée à travers le monde : actes du colloque : étalement urbain et ville fragmentée à travers le monde, des théories aux faits, Orléans : CEDETE, p. 58-71

BERTRAND M., 2003. ”Métropole au microscope : cohabitation et composition résidentielle dans la Région du Grand Accra”, Autrepart (Dynamiques résidentielles dans les villes du Sud), n°25, pp. 69-85

BERTRAND M., Générations et dynamiques périurbaines dans la Région du Grand Accra, Ghana, rapport

BERTRAND M., DELAUNAY D., 2005, « La mobilité résidentielle dans la région du Grand Accra : différenciation individuelle et géographique », Paris : CEPED, IRD, 2005, 65 p. (Regard sur les Collections du CEPED).

BOOKER A., 2003, « L’approvisionnement en eau des zones urbaines du Ghana : la réglementation d’un partenariat public-privé », Afrique contemporaine, 2003/1 no 205, p. 171-192

BRUNEL S., 1990, « Ghana, le miroir aux alouettes » Politique Africaine n°40, pp 115-119

DUBRESSON A., 1993, « Côte d’Ivoire et Ghana : le bélier et le rédempteur », Dubresson A., Marchal J.Y., Raison J.P. (dir.), Les Afriques au sud du Sahara, Géographie universelle : 147-159

FESTAS L., 2006, Enjeux et dynamiques du commerce de produits alimentaires à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) et Tamale (Ghana), thèse de doctorat dir. Raison J.P., université Paris X, 404 p.

GASTELLU J.M., 1981, « Les plantations de cacao au Ghana » Cahiers de l’ORSTOM, Série Sciences Humaines, vol. 18, n°2, pp 225-254

GOLDSTEIN M., 2006, « Perspectives économiques inégales : une étude de cas du régime foncier au Ghana » Findings n° 266

JACQUEMOT P., 2007, « Chefferies et décentralisation au Ghana » Afrique Contemporaine n° 221, pp 55-74

LEBRIS, É., 1978, Rapports entre l’expulsion du milieu rural et le mode d’intégration dans la ville. Cas de Lomé (Togo) et d’Accra (Ghana). Extrait du rapport d’activité 1977-78 adressé au Ministère de l’Environnement par le Groupe de Recherches Urbaines du L.A.94

LEBRIS E., 1981, « Contenu géographique et contenu social de la notion de résidence. Quelques réflexions à partir de résultats d’enquêtes biographiques effectuées au Togo (Lomé) et au Ghana (Accra) », Cahiers d’Etudes Africaines, vol XXI (1-3), n°81-83, pp. 129-174

LENTZ C., 2000, « La chefferie dans les sociétés acéphales du nord-ouest du Ghana », Cahiers d’Études Africaines, 2000, n° 159

NUGENT P., 2005, « Les élections ghanéennes de 2004 : anatomie d’un système bipartite », Politique africaine n°97, pp. 133-150

QUENOT H., 2010, La construction du champ politique local à Accra (Ghana) et Ouagadougou (Burkina Faso) : le cas de la politique de gestion des déchets, thèse sous la direction de René Otayek. 463 p.

RUF F., 2007, « Boom du cacao au Ghana, fruit de la libéralisation ? », Grain de sel n°38-mars-mai 2007

RUF F., 1995, Booms et crises du cacao : les vertiges de l’or brun, Paris, CIRAD-Karthala, 459 p.

STALH B., 2002, Un village du Ghana en zone cotonnière dans les tourmentes de la libéralisation, Mémoire de maîtrise, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 77 p.

STARY B., 2003, « Un no man’s land forestier de l’artifice à l’artificialité : l’étatisation de la frontière Côte-d’Ivoire / Ghana », Cahiers d’Outre-Mer, n°222

VERLET M., 1992, « Du local au mondial : lieux et parcours du politique. Le paradigme ghanéen », Haubert M. (dir.), Etat et société dans le Tiers Monde. De la modernisation à la démocratisation ?, Paris, L’Harmattan, pp. 345-357

YANKSON P.W.K., BERTRAND M., 2012, « Introduction : défis de l’urbanisation au Ghana », in : Ardayfio-Schandorf E. (ed.), Yankson P.W.K. (ed.), Bertrand M. (ed.), The mobile city of Accra : urban families, housing and residential practices = Accra, capitale en mouvement : familles citadines, logement et pratiques résidentielles, Dakar : CODESRIA, p. 3-23.

Tanzanie

ASKEW K. M., 2008, « Les villages tanzaniens ujamaa 40 ans plus tard : moralisation et commémoration du collectivisme », Anthropologie et sociétés, vol. 32, n° 1-2, 2008 : 108-132.

BAKER J., 1997, « Stratégies de survie et d’épargne dans l’interface rural-urbain au nord-ouest de la Tanzanie », Petites et moyennes villes d’Afrique noire, M. Bertrand et A. Dubresson (dir), Paris : Karthala, 39-59

BAROIN C., 1998, « Introduction et culture du café chez les Rwa de Tanzanie du Nord », in Monique Chastanet (éd.), Plantes et paysages d’Afrique. Une histoire à explorer, Paris, Karthala/CRA, pp. 529-549.

BAROIN C., 2001, « De la bière de banane au soda en bouteille, Religion et boisson chez les Rwa du Mont Meru (Tanzanie du Nord) », Journal des africanistes, 71-2, pp. 77-94

BAROIN C., 2002, « Eleusine et maïs, cent ans de cuisine des céréales chez les Rwa (Tanzanie du Nord) », in M. Chastanet, F.-X. Fauvelle-Aymar et D. Juhe-Beaulaton (éd.), Cuisine et société en Afrique : histoire, saveurs, savoir-faire, Paris, Karthala, pp. 265-275

BAROIN C., 2003, « Une chefferie « traditionnelle » réinventée : les Rwa du Mont Meru (Tanzanie du Nord) », in Claude-Hélène Perrot et François-Xavier Fauvelle-Aymar (éd.), Le retour des rois. Les autorités traditionnelles et l’Etat en Afrique contemporaine, (Actes du colloque « Rois et « chefs » dans les Etats africains de la veille des indépendances à la fin du XXe siècle. Eclipses et résurgences, Paris, 8-10 novembre 1999), Paris, Karthala, pp. 419-428.

BAROIN C., 2007, « L’impact social de la caféiculture en Tanzanie du nord », Etudes rurales 2/2007, n° 180, p. 85-100

BAROIN C., 2011, « La gérontocratie face au changement : les Rwa du Mont Méru (Tanzanie du Nord) », in Actes du colloque « Vieillissement de la population dans les pays du Sud : famille, conditions de vie, solidarités publiques et privées … Etat des lieux et perspectives » les 17-19 mars 2011, Meknès, Maroc

BAROIN C. et CONSTANTIN F. (dir.), 1999, La Tanzanie contemporaine, Karthala-IFRA, 359 p.

BART F., 2002, « Montagnes d’Afrique tropicale : espaces sous tension ? » in Bart F. (coord.), Bonvallot J. (coord.), Pourtier R. (coord.), « Regards sur l’Afrique », Historiens et Géographes, 379, Conférence Régionale de l’UGI, 2002/08, Durban, p. 153-162.

BART F., 2003, « La crise du modèle agricole chagga (Kilimandjaro, Tanzanie) », In Coll., Crises et mutations des agricultures de montagne, Clermont-Ferrand, CERAMAC 20, Presses Universitaires Blaise Pascal, pp. 205-220.

BART F., 2008, « De l’île des girofliers à « l’île aux épices » », In Bernardie N. (dir.), L’autre Zanzibar, Paris, Karthala, pp. 69-84.

BART F. et CHAPUIS O., 2001, « Les bas du Kilimandjaro », in François Bart, Serge Morin et Jean-Noël Salomon : identités, mutations, développement, DYMSET-CRET, Pessac, pp. 595-610

BART F., MBONILE M. J. et DEVENNE F. (dir.), 2003, Kilimandjaro, montagne, mémoire, modernité, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux (coll. Espaces tropicaux n° 17), 368 p. (+ Planches et cartes couleurs hors texte)

BART F. et al., 2003, Kilimanjaro, mountain, memory, modernity, Dar es Salaam, Mkuki na Nyota Publishers, 320 p. (planches et cartes couleurs hors texte)

BATTISTINI R., 1969, Géographie de l’Afrique orientale : Kenya, Uganda et Tanzanie, Paris, Centre de Documentation Universitaire (CDU), 168 p. + annexes

BERNASCONI D., 2001, Changement d’utilisation du sol dans les espaces de plaine au sud du mont Kilimandjaro, rapport de recherche IFRA-DYMSET, Université Bordeaux 3, n.p.

BEVAN D., COLLIER P. et GUNNNING J.W., 1993, L’agriculture et l’environnement politique : la Tanzanie et le Kenya, OCDE, Paris, 113 p.

BOUSQUET A., 2006, L’accès à l’eau des citadins pauvres : entre régulations marchandes et régulations communautaires (Kenya, Tanzanie, Zambie), thèse sous la direction de Professeur Sylvy Jaglin, Université de Nantes, Laboratoire LATTS-ENPC, Université Panthéon-Sorbonne – Paris I

BRIENT G., 2005, « Mobilités, usages de la ville et mixité en Pays Chagga. Région de Moshi, pentes sud du Kilimandjaro (Tanzanie) », L’Afrique orientale: Annuaire 2004, L’Harmattan

BRIENT G., 2007, « Indiens de Moshi, porteurs d’urbanité ? », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 237 | Janvier-Mars 2007, mis en ligne le 01 janvier 2010

BRIENT G., 2007, Moshi : géographie « ouverte » des territoires du piémont sud du Kilimandjaro (Nord Tanzanie), Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, 494 p.

CALAS B., 2001, « Système logistico-urbain est-africain et structuration régionale », Mambo, n°3, Nairobi, IFRA

CALAS B., 2001, Elargir l’horizon ! Approche de l’Afrique orientale à partir de ses villes, Univ de Bordeaux III, 262p. HDR

CALAS B., 2007, « Dynamiques métropolitaines d’Afrique orientale », Cahiers d’Outre-Mer, n° 237, p.3-22

CENTRES J-M. et LAURENT C., 1990, Élevage bovin laitier en Tanzanie. Un programme de développement pour les petits producteurs des régions Kilimandjaro et Arusha. INRA-SAD, Versailles-Dijon-Mirecourt, 108 p. (document de travail)

CHAUVIN M., 1998, Les enjeux de l’eau au Kilimandjaro, étude du cas d’Uru East, mémoire de maîtrise de géographie, Université Bordeaux 3, 130 p.

CHAUVIN M., 2003, « Acteurs et réseaux sociaux du tourisme international en Tanzanie, entre échelles locales et globales », In Bart F. et Lenoble-Bart A. (dir.), Afrique des réseaux et mondialisation, Paris, Karthala, pp. 131-151.

CHAUVIN M., 2005, « Territoires mobile Massai en Tanzanie : la ville comme relais pastoral« , Cahiers de l’IFRA, Nairobi, n°27, janvier-mars, 8p.

CHAUVIN M., 2010, Passages en ville, territorialités de la dispersion et de la circulation, l’exemple des Maasai à Arusha (Tanzanie), thèse de géographie, université de Bordeaux 3, 357 p.

CONIAT D. et RAISON J-P., 1997, Utilisation du sol et aménagement de l’espace dans le Haut Mgeta (monts Uluguru), in Raison J-P. (dir.), Essai sur les montagnes de Tanzanie, Karthala-IFRA-Géotropiques pp. 227-263.

DASCON J., 2009, « D’une ressource à l’autre en terre chagga : paysannerie et tourisme au Kilimandjaro », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 235 | Juillet-Septembre 2006, mis en ligne le 01 juillet 2009

DASCON J., 2009, Les acteurs paysans du tourisme au Kilimandjaro : écriture filmique et écriture textuelle comme mode de compréhension des dynamiques géographiques en terre chagga, Université de Toulouse-le-Mirail, thèse de géographie-aménagement, deux vol., DVD, 676 p.

DEVENNE F., 1997, L’évolution régressive de l’agriculture dans les monts Usambara, in Raison J-P. (dir.), Essai sur les montagnes de Tanzanie, Karthala-IFRA-Géotropiques pp. 33-122

DEVENNE F., 1999, Mutations agricoles et gestion des ressources au Kilimandjaro, Université de Paris X, Nanterre, Paris, 2 vol., 500 p. (Thèse géographie, dir. Jean-Pierre Raison)

ENGLERT B. & DALEY E.(Ed.), 2008, Women’s Land Rights & privatization in Eastern Africa, James Currey, Fountain Publishers, EAEP, E & D Vision Publishing ; Woodbridge (UK), Kampala, Nairobi, Dar es-Salaam, 179 p.

FREON M., 2004, Une expérience de recherche anthropologique : l’irrigation traditionnelle au Kilimandjaro et l’identité Chagga, mémoire master 1 d’anthropologie, Université Bordeaux 2, 112 p. + annexes

GOUROU P., 1955, « Une expérience d’agriculture mécanisée en Afrique orientale. Le « Plan des Arachides », Les Cahiers d’Outre-Mer, 30, pp. 105-118.

GUEBIN S., 2004, Dynamique de la caféiculture au Kilimandjaro, TER Géographie, Université Bordeaux 3, 82 p.

HAAPANEN T., 2011, Rural Food System Change in Tanzania during the Post-Ujamaa Era, Doctoral Dissertation, University of Turku, Finland, 191 p.

HAAPANEN T., 2010, “Development of rural food system during the post-ujamaa era: a case study from Lugoba, Tanzania – Summary of findings“, Rural Development in Tanzania (Research project, University of Dar es Salaam & University of Turku, Finland)

HEALD S., 2006, “State, law and vigilantism in Northern Tanzania”, African Affairs, volume 105, number 419, April 2006: 265-283

HENRY B., 2003, Utilisation et gestion des ressources naturelles dans la région de Kilwa (Tanzanie), mémoire de maîtrise de géographie, Université Bordeaux 3, 126 p.

JOINET B., 1981, Tanzanie : manger d’abord, Paris, Karthala, 257 p.

LAURENT C., 1989, « Une typologie d’exploitations agricoles, produit et instrument d’un programme de développement laitier pour les petits producteurs de deux régions de Tanzanie », Les Cahiers de la Recherche Développement, 22, pp. 83-95

MAPOLU H., 1989, « Impérialisme, Etat et paysannerie en Tanzanie» in H. Aït Amara et B. FOUNOU-TCHIGOUA (dir.), L’agriculture africaine en crise dans ses rapports avec l’Etat, l’industrialisation et la paysannerie, L’Harmattan, Paris : 71-87

MARQUET B. et MATHIEU C., 1994, Paysans montagnards de Tanzanie, cohésion sociale et développement chez les Waaluguru, Paris, L’Harmattan, 181 p.

PAUL J-L., 2008, « Au-delà de Femmes, greniers et capitaux : faire fructifier l’héritage de Claude Meillassoux », Journal des anthropologues, n° 114-5 : 232-240

PAUL J-L., 2003, Anthropologie historique des Hautes Terres de Tanzanie orientale. Stratégies de peuplement et reproduction sociale chez les Luguru matrilinéaires, Karthala-IFRA, 342 p.

PIOT B., 1998, Moshi et le Kilimandjaro (Tanzanie) : les relations ville/montagne et leurs impacts sur la structure urbaine, mémoire de maîtrise de géographie, Université Bordeaux 3, 118 p. + annexes

POLOMACK A., 1990, Femmes et développement de la production laitière dans le district de Hai (Kilimandjaro), CREDU, Nairobi, INRA-SAD, Versailles, 69 p. (Projet MAE-MALD)

POLOMACK A., 1997, La modernisation de la production laitière dans la région du Kilimanjaro, in Raison J-P. (dir.), Essai sur les montagnes de Tanzanie, Karthala-IFRA-Géotropiques pp. 123-226

PONTE S., 2004, “The politics of ownership: Tanzanian coffee in the age of liberal reformism”, African Affairs, volume 103, number 413.

RAISON J-P., 1989, « Les erreurs géographiques de l’Ujamaa tanzanienne », In Tropiques, Lieux et Liens, Paris, ORSTOM, pp. 402-420.

RAISON JP (dir.), 1997, Essais sur les montagnes de Tanzanie, Paris, Karthala-IFRA-Geotropiques, 272 p.

SENDER J. and SMITH S., 1990, Poverty, Class and Gender in Rural Africa: a Tanzanian Case Study, Routledge Library Editions, New York, 194 p.

SITARI T., 2010, “Settlement changes since ujamaa-era in western Bagamoyo district”, Rural Development in Tanzania (Research project, University of Dar es Salaam & University of Turku, Finland).

Cameroun

Africapolis, 2010, l’urbanisation en Afrique centrale et orientale, fiche Pays Cameroun, 54p.

Présentation officielle du recensement 2005 du Cameroun (publié en 2010).

Agence Coopération et Aménagement., 1984, Les Villes Secondaires en Afrique, leur rôle et leurs fonctions dans le développement national et régional, Le Cameroun, Paris (pour la C.E.E), 2 rapports de synthèse et 12 annexes de cas nationaux.

ADOLEHOUME A., DIAZ OLVERA L., PLATt D., POCHET P., SAHABANA M., 2005, « Pauvreté et mobilité urbaine à Conakry et à Douala », Transport en Afrique – Mobilité urbaine, Note Technique du SSATP, 39, 4 p.

AMBROSE-OJI B., BROCKLESBY M.-A. – 1997 – « Ni ferme ni forêt… Moyens d’existence en zone forestière – Le rôle de l’agriculture itinérante au Mont Cameroun », Réseau foresterie pour le développement rural, Document du réseau 21d, Overseas Development Institute, Royaume Uni, 27 p.

AMOUGOU MBARGA A. B., 2010, « Le phénomène des motos-taxis dans la ville de Douala : crise de l’État, identité et régulation sociale : une approche par les Cultural Studies », Anthropologie et Sociétés, vol. 34, n° 1, 2010, p. 55-73

ARDENER E. – 1996 – Kingdom on Mount Cameroon, Studies in the history of the Cameroon coast, 1500-1970, Cameroon Studies, Vol. 1, USA, Berghahn Books, 380 p.

ATANGANA P.R. – 2010 – Les biocarburants au Cameroun : une approche par la méthode Analyse Cycle de Vie, CERDI

AWUNG W. J. – 1998 – « Underlying causes of deforestation and forest degradation in Cameroon », Findings of the studies, Regional Workshop of the NGO/IPO-led Underlying Causes Initiative, Accra, Ghana.

BARBIER J-C., 1977, Les sociétés bamilékés de l’ouest du Cameroun : étude régionale à partir d’un cas particulier, In A propos de l’opération Yabassi-Bafang (Cameroun), Yaoundé : ONAREST, ISH, 1977, p. 3-30. (Travaux et Documents de l’ISH ; 4)

BARBIER J.-C., CHAMPAUD J. et GENDREAU F., 1983, Migrations et développement : la région du Moungo au Cameroun, Paris : ORSTOM, 1983, 372 p. (Travaux et Documents de l’ORSTOM ; 170).

BARBIER J-C, COURADE G, GUBRY P., 1981, « L’exode rural au Cameroun », Cahiers O.R.S.T.O.M., série Sciences Humaines, vol. XVIII, no 1, 1981-1982, pp.107-147

BOUMA D.E.E., 2002, « Transport pluriel et productivité : cas de la ville de Douala au Cameroun », in Godard X. Fatonzoun I. (eds), Urban mobility for all – La mobilité urbaine pour tous, Sweets and Zeitlinger, Lisse.  pp 297-301

CANIAUX D., 1985, Formation d’une culture urbaine spécifique en Afrique noire : les quartiers périphériques de Douala, Thèse, Institut d’études politiques : Bordeaux

CHAMPAUD J., 1983, Villes et campagnes du Cameroun de l’Ouest, Paris : Orstom (Mémoire 98), 508 p.

CHILVER E. M. et ROSCHENTHALER U. (dir.) – 2001 – Cameroon’s Tycoon. Max Esser’s expedition and its consequences, Cameroon studies Vol.3, New York – Oxford, Berghahn Books, 204 p.

Cities Alliance, UrbanPlan, 2009, Stratégie de Développement de la Ville de Douala et de Son Aire Métropolitaine, 159p.

COURADE G.  (dir), 1994, Le  village camerounais à l’heure de l’ajustement, Paris, Karthala, 410 p. (Economie et Développement)

COTTEN A.M. et MARGUERAT Y., 1977, « Deux réseaux urbains africains, Cameroun et Côte d’Ivoire : les villes et leurs fonctions », Cahiers d’Outre-Mer, n°120, pp.348-382.

COTTEN A.M. et MARGUERAT Y., 1976, « Deux réseaux urbains africains, Cameroun et Côte d’Ivoire : la mise en place des réseaux urbains », Cahiers d’Outre-Mer, n°116, pp.348-385.

DIAZ OLVERA L., PLAT D., POCHET P. et SAHABANA M., 2010, « Quand tout ne tient qu’à un pont ! Réfection d’ouvrage et dysfonctionnements urbains à Douala », Belgeo [En ligne], 1-2 | 2010, mis en ligne le 05 février 2012.

DIAZ OLVERA L., PLAT D., POCHET P., 2008, « Le rôle du transport dans l’accès à la santé à Conakry et Douala». ASRDLF, CRDT. Territoires et action publique territoriale : nouvelles ressources pour le développement régional – 45e colloque de l’ASRDLF, 25, 26 et 27 août 2008, Rimouski (UQAR), Rimouski : Canada

DONGMO J-L., 1978, Les bassins migratoires de deux métropoles camerounaises, Douala et Yaoundé : étude comparative, rapport n.p., 10p.

DONGMO J-L., 1981, Le dynamisme bamiléké Cameroun. La maîtrise de l’espace agraire ; La maîtrise de espace urbain,  Yaoundé Centre édition et de production pour enseignement et la recherche, 294 p.

ELONG J-G., 2003, « Les plantations villageoises de palmier à huile de la Socapalm dans le bas-Moungo (Cameroun) : un projet mal intégré aux préoccupations des paysans », Les Cahiers d’Outre-Mer, 224 | Octobre-Décembre 2003

ELOUNDOU-ENYEGUE P.M., 1994, « La recomposition des solidarités villes/campagnes avec la crise : rétrécissement du cercle de réciprocité », in Courade G.,  Le village camerounais à l’heure de l’ajustement, Karthala. 221-235

ESSOBMADJE P., 1985, Étude géographique de la partie septentrionale du pays Mbo (Rep. du Cameroun), thèse sous la dir. de Guy Lasserre, Université Bordeaux 3

ESSOMBE EDIMO NYA BONABEBE J.R., 2008, Spatialité et développement économique à Douala : entre le hasard et la nécessité, L’Harmattan, 206 p.

FODOUOP K., 2003, Citadins et développement des campagnes au Cameroun, L’Harmattan, 230 p.

FODOUOP K., 2003, « Développement rural dans la province du centre au Cameroun », Cahiers d’Outre Mer, 221 | Janvier-Mars 2003 : Gestion partagée et développement communautaire en Afrique Noire

FONGANG FOUEPE G.H., 2008, Les mutations du secteur agricole bamiléké (Cameroun) étudiées à travers ses acteurs : une analyse à partir des localités de Fokoué et de Galim, thèse sous la direction de Jean Vincent, AgroParisTech, 415p.

FOTSING J-L., 1988, « Problèmes fonciers et élevage bovin en pays bamiléké: exemple du nord de Bafou (Ouest Cameroun) », Les cahiers de recherche-développement, CIRAD, n°20, pp.43-52

GUBRY P., LALEMNN S.B., NGWE E., TCHEGHO J.M., TIMNOU J.P., VERON J., MBEDE J. (préf.), 1996, Le retour au village : une solution à la crise économique au Cameroun ?, Paris : L’Harmattan, 206 p.

GUETAT-BERNARD H., 2003, « Réseaux et territoires de femmes. Une étude en pays Bamiléké au Cameroun », in BART François, LENOBLE-BART Annie (dir.), Afrique des réseaux et mondialisation, Karthala

GUETAT-BERNARD H., 2006, « Temps et espaces de travail: des assignations et des bousculements des places des hommes et des femmes, chez les Bamiléké du Cameroun », in Anne-Marie Granié, Hélène Guétat-Bernard, Empreinte et inventivité des femmes dans le développement rural, PUM, Toulouse

GUILLERMOU Y., 2003, « Initiatives locales, stratégies sociales et nouvelles configurations politiques dans l’ouest Cameroun », Journal des anthropologues [En ligne], 92-93 | 2003, mis en ligne le 22 février 2009

HATCHEU E., 2003, L’approvisionnement et la distribution alimentaires à Douala (Cameroun) : marchés, filières, commerçants et réseaux, thèse sous la direction du Professeur G. Courade, Univ. Paris 1, 455p.

HATCHEU E.T., 2006, Marchés et marchands de vivre à Douala, L’Harmattan, 189 p

JANIN P., 1995, L’immuable, le changeant et l’imprévu : les économies de plantation bamiléké et béti du Cameroun confrontées aux chocs extérieurs. Paris : ORSTOM, 1995, 374 + 306 p. multigr. Th. Géogr., Université de Paris IV. 1995/05.

JEANRENAUD S. – 1991 – A study of forest use, agricultural practices and perceptions of the rainforest, Etinde rainforest, report submitted to the Overseas Development Administration (ODA), Yaounde, Cameroon, 98 p.

JEMBA C. E., 2012, Les transports urbains en Afrique. L’exemple de Douala au Cameroun. L’Harmattan, 461 p.

KAYO-SIKOMBE A., 2005, Politiques foncières dans les villes à chefferies multiples de l’Ouest Cameroun, Bafoussam et Mbouda, In Patrick Quantin, Frédérique Channac, Fred Eboko, Mamoudou Gazibo, Collectif, « Gouverner les sociétés africaines : acteurs et institutions – Acteurs et institutions », Paris : Editions Khartala, l’Afrique politique, 336 p.

KEMAJOU J., M., 2004, L’environnement urbain au Cameroun : Le diagnostic sur la gestion des déchets à Douala et les perspectives de recyclage, Thèse, université Aix Marseille 1

KEUTCHEU J., 2010, « La formation d’un espace public camerounais à l’épreuve de la construction des réseaux routiers de communication », Afrique et Développement, Vol. XXXV, No. 3, 2010, pp. 179 – 205

LEMOIGNE N., 2010, Mémoire des hommes, mémoire des sols. Etude ethno-pédologique des usages paysans du Mont Cameroun, thèse soutenue à l’Université de Bordeaux 3, sous la direction de S. Pomel, 431p.

MAINET G., 1989, « Douala : flux ethniques, création urbaine et dynamisme régional », Antheaume B. (dir.), Blanc-Pamard C. (ed.), Chaléard J.L. (ed.), Dubresson A. (ed.), Lassailly-Jacob V. (ed.), Marchal J-Y. (ed.), Pillet-Schwartz A.M. (ed.), Pourtier R. (ed.), Raison J-P. (ed.), Sevin O. (ed.), Pinton F. (coord.). Tropiques : lieux et liens : florilège offert à Paul Pelissier et Gilles Sautter, Paris : ORSTOM, 1989, p. 335-340. (Didactiques)

MAINET G., 1986,  Douala, croissance et servitude, Paris, l’Harmattan, 616p.

MAINET G., 1985, “Le rôle de la femme dans l’économie urbaine à Douala. Exemples du quartier d’Akwa et de la « zone Nylon », Jean-Claude BARBIER, Femmes du Cameroun, mères pacifiques, femmes rebelles, ORSTOM-Karthala

MARGUERAT Y., 1973, Atlas du Cameroun. Planche XVII : les villes et leurs fonctions, Yaoundé : ORSTOM, 1973, 130 p.

MARGUERAT Y., Migrations vers les villes et polarisation régionale. L’exemple du Cameroun

MAURICE V., 1984, « Urbanisation et développement au Cameroun », Tiers-Monde, 1984, tome 25 n°98. pp. 427-436

MBAHA J.P., 2006, Mutations socio-économiques et recompositions territoriales dans un espace géographique à l’ombre de Douala : le Bas-Wouri (Cameroun), thèse sous la direction de Serge Morin, Université Bordeaux III,  328 p.

MOBY-ETIA P., 1976, Les pays du Bas-Mungo – Bas-Wouri : Etude géographique de la vie rurale et des relations avec Douala, Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, UFR de Géographie, sous la dir. de Monsieur le Professeur G. Sautter, 271p.

MOULENDE FOUDA T., 2003, Les mécanismes de financement en milieu rural camerounais : une analyse des déterminants à la demande de services financiers des ménages, Thèse en Sciences Economiques, Université de Versailles : Saint-Quentin-en-Yvelines, IRD, 378 p.

MOUPOU M., 2009, Dynamique des territoires et gestion des ressources sur les marges orientales des Hautes Terres de l’Ouest Cameroun, HDR, Université Bordeaux 3, 254 p.

MOUPOU M. et AKEI MBANGA L., 2008, « Désengagement de l’État et réponses paysannes au Cameroun », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 241-242 | Janvier-Juin 2008, mis en ligne le : 01 janvier 2011

MOUPOU M., 2010, « Fronts pionniers et structuration de l’espace dans le Cameroun méridional: de nouveaux territoires en mutation rapide », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 249 | Janvier-Mars 2010, mis en ligne le 01 janvier 2013

Mpakam Hernanie Grelle, Kamgang Kabeyne, B.V., Kouam Kenmogne, G.-R., Tamo Tatietse et Georges E. Ekodeck, 2006, « L’acces a l’eau potable et a l’assainissement dans les villes des pays en developpement : cas de Bafoussam (Cameroun) », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Volume 7 Numéro 2 | septembre 2006

NDJAMBOU L.E., 2005,  « La dynamique de l’arrière-pays international des ports camerounais : l’impact du projet pétrolier de Doba sur le port de Kribi », L’Espace géographique 2/2005 (tome 34), p. 134-145

PAUPERT M., 2011, Les Motivations du paysage. Le vide et le plein. Perception paysagère et compétition ethnique dans l’ouest Cameroun, thèse Université Michel de Montaigne – Bordeaux III (04/07/2011), Serge Morin, Laurent Couderchet (Dir.)

PEKA J., 1979, L’agriculture de plantation au Cameroun : l’exemple de l’O.C.B. de la région du Moungo, mémoire de Maîtrise, Université de Yaoundé, n.p., 86p.

SAHABANA M., 2006, Les motos-taxis à Douala et leur perception par les pouvoirs publics : entre tolérance d’un secteur pourvoyeur d’emplois et de transport et volonté d’éradiquer une activité incontrôlable, Secondes rencontres internationales CIDEGEF/Ville management “Evolutions institutionnelles et gouvernance dans le système de transports en Afrique Sub-Saharienne”, Douala, 20-24 Nov., 15 p.

SCHMIDT-SOLTAU K. – 2003 – Rural livelihood and social infrastructure around Mount Cameroon, Background information for the Mount Cameroon socio-economic geographical information system (MC-SE-GIS), Maps and GIS elaborated by PSC GmbH, Karl Tiller, Mount Cameroon Project, Limbe Botanic Garden Library, Cameroon, 52 p.

SITRASS, 2004, Poverty and urban mobility in Douala, Final Report, SSATP Report No 09/04/Dla, Washingtion, D.C., World Bank, 143 p.

TCHAMGME NJENDE D., 1979, Nkongsamba : étude de géographie urbaine, Université de Bordeaux 3, 373 p.

TCHAWE H. E., 2000, « Les commerçants et les transporteurs dans l’approvisionnement vivrier et la distribution alimentaire à Douala (Cameroun) », Bulletin de l’APAD, n°19. 14 p.

TCHOUKOUE P.-S., 1979, Le village et la ville. Pour une approche sociologique des rapports existant entre le citadin et son village d’origine. L’exemple de la zone Nylon à Douala, mémoire, n.p., 25p.

TCHUIKOUA L-B., 2011, Gestion des déchets solides ménagers à Douala au Cameroun : opportunité ou menace pour l’environnement et la population ?, Editions universitaires européennes, 436p.

TEMPLE L., DURY S., 2003, Instabilité du prix des vivriers et sécurité alimentaire urbaine au Cameroun, Cirad, série Urbanisation, alimentation et filières vivrières, n°6, 21p.

YEMMAFOUO A., 2006, « Morcellement et concentration foncière: des réalités complexes en pays Bamiléké. L’exemple du département des Bamboutos (Cameroun) », Colloque international “Les frontières de la question foncière – At the frontier of land issues”, Montpellier, 2006

YOUANA J., KOGNI, TAZO E et NAPI R., 1981, Foumban : situation foncière et paysages urbains. Une étude de géographie urbaine. Université de Yaoundé, n.p., 58p.

 

ECAS 2013-27/29 juin 2013

5th European Conference on African Studies 

« African dynamics in a multipolar world »

Lisbonne, 27-29 juin 2013

(attention, les dates initiales étaient du 26 au 28 juin 2013)

Liste des panels et modalités de proposition de communication

à noter : un panel « Rurban » animé par F. Bart : P062 New urban/rural linkages in a multi-polar Africa

Participation au panel Po82 Moving markets/traveling goods

Participation au panel Po91 Crude moves: social fields of global oil

 

Inscription à partir du 1er mars 2013